Allocution de Mme Auer à l’occasion du Forum franco-macédonien des affaires

Allocution de Mme Laurence Auer, Ambassadrice de France en Macédoine, à l’occasion de l’ouverture Forum franco-macédonien des affaires

Club des députés

Jeudi 16 mai 2013, à 17h00.

Monsieur le Ministre, cher Bill Pavleski

Mesdames et Messieurs les présidents et directeurs, Mesdames, Messieurs,

Je vous remercie d’avoir accepté de participer à cette première réunion d’un forum Franco-macédonien des affaires qui a pour thème « la France, partenaire des affaires en Macédoine ». Nous avons souhaité réunir des représentants des entreprises macédoniennes, des représentants des entreprises françaises et des représentants des ministères, avec l’aide du service économique régional et du bureau d’Ubifrance, à Athènes et Sofia, pour réfléchir ensemble à la meilleure manière de faciliter les échanges économiques entre la France et la Macédoine.

L’Ambassade de France n’a pas la prétention de faire des affaires à la place du monde économique ; nous connaissons par ailleurs nos parts de marché dans ce pays : notre présence ici est historiquement est modeste.

Mais nos entreprises ont des compétences et des atouts et je remercie les représentants de Thalès, Veolia et Egis d’avoir accepté de venir présenter leur stratégie dans le pays. Les entreprises françaises sont également implantées ici depuis longtemps -je pense à Publicis, 16 ans, ou régionalement, permettant des économies d’échelle. Freyssinet, APAVE et ALCATEL ont ainsi choisi la Macédoine comme base régionale. Enfin les entreprises françaises sont portées par une marque mondiale, gage de qualité et de compétitivité, comme Lactalis ou Mr Bricolage et Carrefour installés respectivement depuis 2011 et 2012. Je suis d’autre part heureuse que la présidente du conseil d’administration de la Ohridska Banka ouvre le débat sur la nécessité de disposer d’un système bancaire performant afin de créer un climat favorable pour l’investissement et les échanges. Avec le rachat, en 2007, de cette banque qui se développe aujourd’hui de façon importante, il s’agit du plus gros investissement français, aujourd’hui, en Macédoine.

Dans une période de crise économique et de compétition exacerbée pour atteindre des points de croissance, ce type de réunion peut donc revêtir de l’utilité afin que, de part et d’autre, nous nous connaissions mieux. A l’Ambassade de France, cette démarche permettra à nos équipes d’intégrer la dimension économique à notre action, comme un déploiement naturel de notre activité de coopération. Le Ministre français des affaires étrangères, M. Laurent Fabius, a ainsi souhaité que nous formalisions les objectifs d’une diplomatie économique qui vient s’articuler avec la diplomatie d’influence.

Enfin, nous pouvons donner une plus grande cohérence et de la visibilité d’ensemble sur la présence française et ainsi, sans doute faciliter, l’implantation de PME françaises, ou même d’entreprises macédoniennes en France.

Par une meilleure circulation de l’information, par un échange de bonnes pratiques, ce forum pourra, dans le format qui est le nôtre ou qui peut évoluer selon vos suggestions, trouver un rythme de croisière en se réunissant deux fois par an.
Mesdames et Messieurs, nous n’avons invité que les acteurs de la relation économique vivante, effective entre les deux pays afin que la discussion soit la plus efficace possible. Recevez ma plus profonde reconnaissance pour votre participation et vos contributions.
Je vous remercie.
JPEG

Dernière modification : 21/05/2013

Haut de page