Atelier de sensibilisation aux questions climatiques à destination des médias macédoniens et café-débat à l’Institut français le 1er juillet 2015


Café débat :
Le changement climatique, en Macédoine aussi !
Institut français, 1er juillet 2015

JPEG
Intervention de Madame l’Ambassadrice :
Mesdames et messieurs,

Chers Amis,
Je suis très heureuse de vous accueillir à l’Institut français de Skopje pour ce nouveau ‘Café débat’, consacré ce soir au changement climatique en Macédoine et à l’implication des citoyens macédoniens sur le sujet.
Je serai très brève, car la priorité est bien entendu à l’échange entre nos différents invités – que je remercie d’avoir bien voulu participer – et le public.
La France organise à Paris, du 30 novembre au 11 décembre 2015, de la 21ème Conférence des Parties sur le changement climatique, la COP21. L’Institut français et l’Ambassade de France en Macédoine ont déjà initié un certain nombre d’actions pour accompagner la préparation de cet évènement international. Il s’agit en particulier de renforcer l’information du grand public sur le sujet, par des actions en direction des médias, des séminaires (sur l’efficacité énergétique avec l’Ambassade d’Allemagne il y a quelques semaines) ou des débats comme ce soir.
Le rôle de la société civile, des ONG, des citoyens ou des médias est fondamental sur le changement climatique. Bien souvent, quand les institutions négocient encore, les citoyens recherchent et trouvent des solutions concrètes pour répondre immédiatement aux défis du changement climatique. Nos différents panélistes en évoqueront quelques-unes, ici, en Macédoine mais je souhaitai mentionner une initiative conjointe de l’ONU, du Pérou – qui présidait la précédente COP – et de la France qui sera présentée à Paris : l’Agenda des Solutions. Depuis le sommet de New York de septembre 2014, une dynamique positive de mise en œuvre d’action concrètes, d’échanges de bonnes pratiques et de transferts de connaissances prend de l’ampleur. Cet ensemble viendra compléter les engagements des Etats, porter un message d’opportunités économiques et sociales et ainsi contribuer à renforcer l’ambition de chacun.
Mesdames et Messieurs,
Chers intervenants,
Chers amis,
Je souhaite de tout cœur que nos échanges de ce soir contribuent à poser les premières pierres d’un « agenda des solutions » macédoniens, qui contribuera à donner du corps aux objectifs des autorités macédoniennes et saura répondre aux attentes, nombreuses, des citoyens macédoniens.
Je vous remercie.

Dernière modification : 10/07/2015

Haut de page