Célébration de la fête nationale du 14 juillet [mk] [sq]

L’Ambassade de France à Skopje a célébré la prise de la Bastille pour l’édition 2014 de la fête nationale française du 14 juillet. Retrouvez les images de l’événement ainsi que le discours de S.E. Mme Laurence Auer prononcé à l’adresse des invités.

Allocution de S.E. Mme Laurence Auer

« Mesdames et Messieurs les Ministres,
Mesdames et Messieurs les Maires et les Députés,
Chers collègues diplomates, chers invités de l’Ambassade de France,
Chers amis de la France et de la Macédoine,

Permettez-moi tout d’abord, en ce jour de deuil national d’adresser toutes mes condoléances au peuple macédonien après le terrible accident d’hélicoptère qui est intervenu vendredi.

C’est un grand honneur de m’adresser à vous, réunis si nombreux autour de notre équipe, à l’occasion de la Fête nationale qui est placée, cette année, comme l’a souhaité le Président de la République, sous le signe particulier de la Commémoration de la Première guerre mondiale, de la paix et la réconciliation des peuples.

C’est aussi un privilège de pouvoir vous présenter les images du Défilé international qui a réuni près de 80 pays sur les Champs Elysées ce matin. La France a voulu partager ce moment avec toutes les nations qui ont subi la barbarie de la guerre et des destructions et nous avons invité 250 jeunes à défiler, en signe de reconnaissance, de solidarité et de mémoire. C’est également une façon de témoigner collectivement des progrès du monde et d’adresser un message de paix et de fraternité.

Notre fierté ce soir à Skopje, tient au fait qu’une délégation à la fois militaire et civile de jeunes macédoniens - deux garçons, deux filles - tous les quatre francophones, a pris part depuis une semaine à cet événement international. Ils marquent la présence de la République de Macédoine à la fois dans sa partie militaire et dans sa composante civile.

La France ne souhaite pas, par cette manifestation internationale, regarder vers le passé. Mon pays veut, au contraire, construire avec vous une Europe fondée sur les principes de paix, d’unité et de respect mutuel. Nous souhaitons entre la France et la Macédoine des relations renforcées, alimentées par un flux humain dense et un climat économique ouvert. A travers le dispositif de coopération mis en place par la France, nous apportons des moyens pour appuyer la société civile et préparer l’intégration européenne. Nous voulons aussi rappeler que de bonnes relations interethniques sont un ciment essentiel dans le pays et dans un contexte régional.

Le renforcement de la relation franco-macédonienne se traduira par l’ouverture en septembre d’une école française avec un directeur expatrié, qui pourra accueillir les enfants de toutes nationalités tout au long de leur scolarité de 3 à 17 ans. Mon engagement au service des relations économiques est également total pour appuyer les entreprises françaises, quel que soit leur projet.

La société Tikves présente ce soir un merveilleux vin issu du travail d’un œnologue français. Publicis, le créateur de notre événement a été déterminant dans l’organisation de cette cérémonie un peu spéciale. Qu’ils soient chaleureusement remerciés ainsi que toutes les entreprises partenaires de l’Ambassade et de l’Institut français tout au long de l’année, en particulier la Société Générale, Carrefour et Wizzair qui propose deux billets pour aller à Paris à travers une tombola.

Vive l’amitié franco-macédonienne,
Vive la République,
Vive la France. »

Dernière modification : 15/07/2014

Haut de page