Cérémonie de remise des insignes de Chevalier dans l’Ordre des Palmes académiques à Madame Daniela Miladinova

L’ambassadrice Auer a remis le mercredi 30 mars 2016 à la Résidence de France les insignes de Chevalier dans l’Ordre des Palmes académiques au Professeur Daniela Miladinova, Vice-Doyenne de la Faculté de médecine de Skopje.

Allocution de Madame l’ambassadrice Laurence Auer à la cérémonie de remise des insignes de Chevalier dans l’Ordre des Palmes académiques à Madame Daniela Miladinova

Chère Mme Daniela Miladinova, Vice-Doyenne de la Faculté de médecine de Skopje,
Monsieur le Recteur de l’Université Saints Cyrille et Méthode,
Mesdames et Messieurs les Vice-Recteurs de l’Université Saints Cyrille et Méthode,
Monsieur le Doyen de la Faculté de médecine,
Mesdames et Messieurs les Vice-Doyens de la Faculté de médecine,
Chers Professeurs,
Mesdames et Messieurs,

C’est un honneur et une joie particulière pour moi de procéder à cette cérémonie de remise de décoration dans l’Ordre des Palmes académiques à une personne qui nous est très chère sur tous les plans, autant humain que professionnel : Mme Daniela Miladinova. Comme vous le savez certainement, l’Ordre des Palmes académiques a été instauré en 1955 par le Président du conseil à cette époque, Egard Faure, afin de récompenser les membres éminents de l’Université et en vous, Mme Miladinova, nous avons véritablement une personnalité reconnue de la Faculté de médecine de Skopje au sein de l’Université Saint Cyrille et Méthode.

Chère Mme Miladinova, je souhaite d’abord saluer votre parcours professionnel exceptionnel :

    • vous avez fait de brillantes études à la Faculté de médecine de Skopje entre 1982 et 1987.
    • Dès la fin de vos études, vous êtes attirée par la médecine nucléaire et vous vous spécialisez dans cette branche innovante en 1992.
    • Vous effectuez par ailleurs un premier séjour à l’Agence internationale de l’énergie atomique en 1991.
    • Vous passez ensuite votre master en pathophysiologie en 1997 pour vous consacrer en 1999 à votre thèse de doctorat que vous défendez avec beaucoup de brio en 2002.
    • Après des courts séjours professionnels à Londres et à Thessalonique, vous effectuez un premier séjour à l’Hôpital Tenon, à l’Université Paris VI, en 2003, grâce à un projet Tempus.
    • Vous gravissez rapidement les échelons universitaires pour devenir d’abord assistante, ensuite professeure associée et enfin professeure titulaire à la Faculté de médecine de Skopje, en 2014.
    • Vous êtes nommée Vice–doyenne de la Faculté de médecine de Skopje en charge des relations internationales en octobre 2009.
    • Vous êtes aussi l’auteur de nombreux articles reconnus dans le monde scientifique.

Chère Mme Miladinova, il est peu dire que, dans votre carrière, vous avez acquis une grande notoriété auprès de vos homologues, de vos patients et de vos étudiants au sein de l’Université Saints Cyrille et Méthode. Mais vous êtes surtout devenue notre personne de référence au sein de cette vénérable institution, ô combien importante, qu’est la Faculté de médecine. Grâce à vos efforts, votre engagement personnel et votre inlassable action, vous jouez un rôle de premier plan dans les relations franco-macédoniennes :

    • Avec le concours de Joseph Gligorov, cancérologue franco-macédonien qui revient très régulièrement dans son pays d’origine, la Macédoine, vous développez un partenariat très actif avec l’Université Pierre et Marie Curie de Paris.
    • La recherche dans ce domaine vous attire et vous organisez de nombreux séminaires scientifiques tout en faisant appel à des spécialistes français de premier rang.
    • Grâce à votre soutien, des liens durables sont établis avec deux éminents physiciens français du Centre nationale de la recherche scientifique avec lesquels vous organisez plusieurs séminaires, conférences et présentations : les professeurs Ludwik Dobrzynski et Daniel Denegri de l’association « Physiciens sans frontières ».
    • En ouvrant grandes les portes de la Faculté de médecine de Skopje pour l’organisation de la Fête de la science en 2011, vous contribuez à sensibiliser le grand public sur des domaines de pointe de la culture scientifique.
    • Vous invitez dernièrement lors du congrès balkanique de médecine nucléaire, le doyen de la médecine nucléaire en France, Jean-Noël Talbot, et l’éminent physicien, Manuel Bardiès.
    • Francophone et amoureuse de la France, il vous tient aussi à cœur de développer l’enseignement du français médical en partenariat avec l’Institut français de Skopje.
    • Mme Miladinova, vous êtes un appui très important pour l’Ambassade de France : vous facilitez nos contacts avec les laboratoires de recherches et l’industrie pharmaceutique et le rapprochement de nos deux pays dans ce domaine vous tient particulièrement à cœur.
    • Afin de créer plus de passerelles entre nos deux pays, vous incitez très souvent vos étudiants à suivre des cursus d’études en France.

Compte tenu de votre admirable parcours académique, de votre engagement sans faille dans tous les projets portés par l’Ambassade de France, des nombreux services que vous rendez à la coopération franco-macédonienne, et au nom des pouvoirs qui me sont conférés par le Président de la République, je vous nomme, Mme Daniela Miladinova, Chevalier dans l’Ordre des Palmes académiques.

Dernière modification : 31/03/2016

Haut de page