Coopération européenne pour la formation d’une unité canine dans la lutte contre les trafics transfrontaliers

Deux formateurs de Gramat (Lot) du centre d’instruction canin de la Gendarmerie Nationale spécialisé en technique cynophile ont formé la brigade canine de la Police de la Macédoine sur la détection de billets de banque.

Ce transfert de savoir avait pour objectif d’offrir au pays le capital humain nécessaire pour entraîner des chiens à la recherche de grande quantité de billets de banque dissimulés. Le projet a vu le jour grâce à un financement innovant de l’opérateur allemand « GIZ » avec le concours des ambassades de France, d’Allemagne, et des Pays-Bas. A l’occasion de la clôture de cette formation, ce 22 novembre, l’ambassadeur de France accompagné par M. Ropers, attaché de sécurité intérieure et de l’Officier de liaison Jean-Frédéric Martin, a pu assister à une démonstration de recherche de stupéfiants et billets de banque enfouis ou dissimulés dans un véhicule, par des chiens ayant suivi un entraînement de 15 jours. Les deux gendarmes français avaient déjà formé la brigade canine macédonienne en 2014 à la recherche de produits stupéfiants, et un autre projet est à l’étude pour le volet recherche de traces de sang et restes humains. L’ambassadeur, aux côtés de ses collègues allemand et néerlandais, s’est félicité des excellents résultats de l’exercice, de la qualité de la coopération bilatérale et européenne, ainsi que des perspectives que cette dernière ouvre pour la lutte contre le blanchiment d’argent, flux financiers illégaux et toute autre forme de criminalité transfrontalière.

Dernière modification : 02/12/2017

Haut de page