Déclaration de la porte-parole du MEAE, Mme Agnès Von Der Mühl [mk] [sq]

Les électeurs de l’Ancienne république yougoslave de Macédoine ont été appelés le 30 septembre à se prononcer par référendum sur le nom et l’avenir du pays.

La France note avec satisfaction le bon déroulement du scrutin et se félicite que la très grande majorité des votants aient marqué leur soutien à l’accord de Prespa et au rapprochement de leur pays avec l’Alliance atlantique et l’Union européenne.

Il appartient désormais au Parlement de se prononcer sur les amendements constitutionnels destinés à mettre en œuvre l’accord, en se fondant sur le résultat du référendum.

Comme l’a rappelé le Président de la République, l’accord de Prespa est bon pour le pays, pour la région et pour l’Europe.

Dernière modification : 02/10/2018

Haut de page