Discours de remise des insignes d’officier des palmes académiques au Professeur Anastasika Poposka par l’ambassadrice Auer

PNG

Chère Mme Poposka

C’est avec une vive émotion que je vous reçois aujourd’hui à la résidence de France pour vous remettre l’insigne d’officier des Palmes académiques en présence de votre famille, et je salue à cet égard votre fils M Poposki ici présent, ainsi que tous vos amis et vos relations.

Permettez-moi en quelques mots de retracer votre brillante carrière qui vous vaut aujourd’hui cette distinction honorifique qui vous élève de chevalier à officier dans l’ordre des Palmes académiques.

Grand professeur de médecine, vous avez réalisé une partie de vos études en France et vous avez présenté votre doctorat à l’Université Paris Descartes à Paris, après plusieurs années de spécialisation à l’étranger sur le diagnostic néo-natal par ultrasons. Je crois savoir d’ailleurs que vos enfants étaient à vos côtés en France lorsque vous rédigiez votre thèse, ce qui a sans doute contribué à ce bilinguisme parfait au sein de votre famille. Ces brillantes études vous ont donc permis d’introduire à votre retour en République de Macédoine, cette méthode de diagnostic par ultrasons à l’hôpital universitaire de Skopje et de poursuivre vos recherches sur l’orthopédie infantile notamment. Vous avez été chef du département d’orthopédie de la faculté de médecine de Skopje et directrice adjointe de la clinique d’orthopédie.

J’ai été impressionnée, chère Mme Poposka, par le nombre d’articles et rapports que vous avez publiés sur tous ces sujets tant dans votre pays qu’au niveau international. Votre attachement à la France est extrêmement fort et je sais combien vous avez contribué, dans vos relations avec vos confrères, à tisser des liens solides de coopération et de recherche scientifique entre nos deux pays.

Votre détermination à poursuivre sans relâche vos efforts, tant au sein de l’Université où vous avez enseigné de nombreuses années, qu’au sein de différentes associations et organes dont vous êtes un membre actif, est exemplaire. C’est un honneur pour la France de pouvoir vous élever au rang d’officier de l’ordre des Palmes académiques pour le parcours d’exception que vous avez réalisé. Je vous remercie d’avoir ainsi permis à tant d’enfants et aussi d’étudiants de bénéficier de vos connaissances et de votre solide expérience de médecin, d’universitaire et de francophone.

Mme Poposka, au nom de la France et des pouvoirs qui me sont conférés, je vous fais officier dans l’ordre des Palmes académiques.

Dernière modification : 31/03/2016

Haut de page