Espace muséal de Skopje

Inauguré le 30 mai 2018, l’espace muséal de Skopje, a pour vocation d’expliquer l’histoire du Front d’Orient, et de mettre en valeur la démarche commémorative qui pousse chaque année des centaines de visiteurs à se rendre dans les nécropoles françaises en Macédoine.

L’espace muséal se compose de trois salles.
La première est consacrée à la perpétuation du souvenir. Au travers de photos, de cérémonies passées, de plaques déposées par les associations, et des anciens livres d’or, elle montre au visiteur qu’il inscrit ses pas dans ceux de milliers de « pèlerins » qui l’ont précédé sur ce lieu de mémoire : anciens poilus, fils et descendants de poilus, amis, hautes autorités nationales et étrangères, simples visiteurs ; tous attachés à la mémoire des soldats tombés pour la France. La phrase inscrite au mur « Ils ne sont pas abandonnés en cette terre amie » est tirée d’un des livres d’or. Elle invite le visiteur à laisser lui aussi un hommage écrit à l’occasion de son passage.
Les deux salles suivantes se veulent plus pédagogiques, en s’attachant à retracer l’histoire du Front d’Orient. Douzes panneaux explicatifs en quatre langues (français, macédonien, albanais, anglais) permettent de mieux en saisir l’évolution. Le quotidien du poilu d’Orient est aussi restitué à travers des cartes postales, des lettres, des photos et des objets personnels exposés dans les vitrines.
Cet espace muséal a été financé par le ministère des Armées et le Sénat français. Sa muséographie a été conçue avec le soutien de la Mission du Centenaire, et avec l’aide de Jean-Pierre Verney, historien, fondateur du Musée de Meaux.
Il est aussi l’œuvre de nombreux stagiaires qui se sont succédé à la Mission de défense de l’Ambassade de
France en Macédoine.

La Maison du Souvenir de Skopje a été inauguré le 30 mai 2018, par Son Excellence Monsieur l’Ambassadeur Thimonier, le vice-ministre de la défense macédonien, Bekim Maksuti, le maire de Skopje, Petre Shilegov, le président de la Mission du Centenaire, le général Irastorza, et Madame la contrôleur général des Armées, Myriam Achari.

Visuel extérieur, Maison du souvenir, à l'entrée du cimetière militaire français de Skopje.
Espace muséal de Skopje, mai 2018. Pièce consacrée à la perpétuation du souvenir, exposition des palmes associatives (murs), et des livres d'or (vitrine).
Espace muséal de Skopje, mai 2018. Pièce consacrée à l'histoire du front d'Orient, livre mobile retraçant l'histoire du front (à gauche), et objets de Poilus (vitrine).

Dernière modification : 29/06/2018

Haut de page