Festival du film français en Macédoine du 15 au 18 juin 2016 [mk]

La neuvième édition du Festival du film français en Macédoine, organisé par l’Institut français de Skopje, une des plus grandes manifestations consacrées au cinéma français dans la région des Balkans, s’est tenu du 15 au 18 juin 2016 avec deux programmes parallèles à Skopje, capitale du pays, et à Ohrid, station balnéaire.

JPEG

Le Festival a proposé une programmation de qualité sous le signe d’un cinéma engagé porteur de messages et d’idées, un panel d’invités et cinéastes français de talent, une rencontre avec les professionnels du cinéma grâce à la présence du Centre national du cinéma et un concours de mini-vidéos de poche qui a rassemblé les jeunes macédoniens autour de la liberté d’expression.
JPEG

Le festival a pour sa neuvième édition présenté en ouverture et devant une salle pleine, le film de Rachid Bouchareb,« La route d’Istanbul », en présence de Astrid Whettnall, rôle principal dans le film.
JPEG

Dans les trois jours qui ont suivi, le festival a proposé au public macédonien un total de dix films traitant de sujets d’actualité, des films qui interpellent et marquent les spectateurs, tels que « Fatima » de Philippe Faucon, « Demain » de Mélanie Laurent et Cyril Dion, ou « L’hermine » de Christian Vincent. Outre l’actrice Astrid Whettnall, le panel d’invités comptait aussi l’excellent réalisateur Christian Vincent qui a été mis à l’honneur lors de la soirée de clôture, et le jeune acteur, Nino Rocher, rôle principal dans « La Peur » de Damien Odoul et symbole de la jeune relève française.
JPEG

Avec l‘appui de l’Agence macédonienne du cinéma, le festival a aussi organisé une rencontre avec les producteurs macédoniens grâce à la présence de M. Julien Ezanno, conseiller pour les relations bilatérales au sein du Centre national du cinéma. La rencontre a permis de présenter le fonctionnement et les programmes d’aides du CNC, et de créer des liens avec les professionnels macédoniens. Dans le programme off du festival, une dizaine de jeunes macédoniens ont choisi de s’exprimer dans un concours de mini-vidéos de poche sur le thème de la liberté d’expression, avec des clips de qualité qui ont séduit le public et le parrain de la manifestation, le réalisateur Christian Vincent.
Le festival a bénéficié d’une bonne couverture dans les médias macédoniens suite à la conférence de presse d’ouverture du festival à laquelle la Ministre de la culture a également pris part.

JPEG

Le festival a été organisé avec le soutien de la Région Normandie, Ohridska Banka - Société Générale et des opérateurs locaux dont l’Agence macédonienne de cinéma.

Dernière modification : 07/09/2016

Haut de page