L’holocauste comme point de départ : comparer et partager [mk] [sq]

L’ambassadeur a ouvert, le mardi 26 mars, un séminaire organisé en partenariat avec le Mémorial de la Shoah à Paris et avec le soutien du ministère allemand des Affaires étrangères et intitulé « L’holocauste comme point de départ : comparer et partager »

50 professeurs d’histoire d’Albanie, de Serbie et de Macédoine du Nord étaient présents et ont échangé sur les meilleures façons d’expliquer et transmettre ces faits historiques, à l’heure où les fausses informations et l’antisémitisme se propagent sur les réseaux sociaux. Ce séminaire d’historiens se place aussi dans une optique de meilleure compréhension mutuelle entre les historiens de la région pour parvenir à une vision commune de son histoire, fondée sur une approche objective et factuelle, et ouvrant la porte à une réconciliation véritable. L’ambassadeur a salué l’ouverture ce mois de mars de la nouvelle exposition du Mémorial de Skopje et souligné l’importance attachée par les autorités françaises au combat contre la résurgence actuelle de l’antisémitisme.

Dernière modification : 28/03/2019

Haut de page