LES ECHANGES COMMERCIAUX ENTRE LA FRANCE ET LA MACEDOINE EN 2016

Depuis 2012, les échanges commerciaux entre la France et la Macédoine augmentent de façon continue, le solde étant positif en faveur de la France. Toutefois, ces échanges restent modestes. Souffrant encore d’une base de production étroite, la Macédoine importe des biens d’équipements et du matériel de transport, ces postes représentant plus de 60% de nos exportations vers ce pays balkanique en 2016. En revanche, nous importons majoritairement des produits à plus faible valeur ajoutée tels que « textiles, habillement, cuir et chaussures ». Près de 600 entreprises françaises ont exporté vers le marché macédonien en 2016, dont 231 ETI et 72 grandes entreprises.

Les échanges commerciaux de la France avec la Macédoine sont excédentaires en faveur de la France depuis au moins dix ans

Les échanges commerciaux entre la France et la Macédoine s’élèvent à 123 M EUR en 2016 et atteignent leur niveau le plus élevé depuis 2009.
Le solde commercial de la France envers ce pays est excédentaire de 18 M EUR en 2016 et diminue par rapport à 2015 (24 M EUR) suite à la hausse de nos importations.
Les exportations françaises en Macédoine s’élèvent à 71 M EUR en 2016, stables par rapport à 2015. Elles oscillent entre 38 et 71 M EUR depuis 2010. A l’origine de 1,4 % des importations sur le marché macédonien en 2016, la France est le 18ème fournisseur de ce pays. La Macédoine est, quant à elle, notre 128ème client.
Les importations françaises de Macédoine représentent 52 M EUR en 2016 et enregistrent une augmentation annuelle. Par ailleurs, elles ont plus que doublé depuis 2010. La France est le 25ème client de la Macédoine et reçoit 0,5 % des exportations de ce pays balkanique. La Macédoine est notre 112ème fournisseur.

Il convient de signaler des divergences entre les données des douanes françaises et celles de la Banque centrale de Macédoine. Selon cette dernière, la France connaîtrait un excédent commercial beaucoup plus élevé envers la Macédoine en 2016.

Les échanges avec la Macédoine se caractérisent par l’importance des exportations de biens d’équipement et du matériel de transport, qui ont augmenté en 2016

Le premier poste d’exportations françaises en Macédoine est celui des biens d’équipement représentant 35 % du total avec 25 M EUR en 2016. Ces exportations ont augmenté de 2 M par rapport à 2015. A noter cependant la baisse des exportations d’équipements de communication.
Le deuxième poste est le matériel de transport qui a connu une augmentation annuelle non négligeable. Les exportations de véhicules automobiles ont très fortement contribué à cette croissance (+4 M EUR sur un an).

A noter la présence de plusieurs grands groupes français tels que Schneider electric, Sanofi, Lactalis et Publicis. Un certain nombre de sociétés françaises basées en Macédoine ont une compétence régionale (Freyssinet, APAVE et EGIS). A signaler la présence de Société Générale implantée en Macédoine depuis le rachat d’Ohridska Banka ainsi que l’ouverture d’un point de vente en mars 2012 par Mr Bricolage.

Les « textiles, habillement, cuir et chaussures » sont le premier poste d’importations françaises de Macédoine

En 2016, les importations françaises de Macédoine sont dominées par le poste « textile, habillement, cuir et chaussures » qui totalise 42 % de nos importations de ce pays. Les vêtements de dessus représentent 13 % de nos achats en provenance de Macédoine et les vêtements de dessous 10 %.
Alors qu’ils étaient très faibles en 2010, les achats de biens d’équipement ont atteint 21 M EUR en 2016, devenant le deuxième poste d’importations de la France en provenance de ce pays avec 41 % tu total. Cette hausse provient notamment de l’accroissement des achats d’équipements de communication.

Dans l’ensemble, la France achète de la Macédoine des produits à plus faible valeur ajoutée. Le développement de l’économie macédonienne au cours des prochaines années pourrait permettre à nos entreprises d’accroître leurs exportations.

PNG

Dernière modification : 22/05/2017

Haut de page