Mobilité des jeunes et fuite des cerveaux [mk] [sq]

Dans le cadre de son programme de coopération bilatérale avec la société civile, l’Ambassade de France à Skopje a cofinancé une étude menée par le centre de recherche et de création politique.

Celui-ci a analysé la mobilité des jeunes, réelle ou envisagée, dans le contexte de l’intégration européenne. L’objectif de l’étude est d’identifier les causes de la fuite des cerveaux pour y trouver des solutions réalistes.

JPEG - 118.4 ko

La présentation de l’étude le 5 décembre a été l’occasion d’un dialogue auquel ont participé les représentants de plusieurs ONG, le vice-ministre de l’Éducation Petar Atanasov, le directeur de l’Agence des Sports et de la Jeunesse Darko Kaevski, les députés Nikola Poposki et Ivana Tufekdzic, ainsi que le représentant de la Macédoine au RYKO Albert Hani.

JPEG - 61.3 ko

Des propositions concrètes ont été formulées pour offrir aux jeunes macédoniens de meilleures conditions de vie et de préparation à un développement économique locale. L’ambassadeur a souligné à cette occasion, d’après les témoignages recueillis, la nécessité de mener à bien les réformes en cours et notamment de mettre fin au rôle des partis dans l’accès à l’emploi.

Dernière modification : 18/12/2018

Haut de page