Avant qu’il ne soit trop tard : « Ohrid SOS » [mk] [sq]

Le vendredi 3 juillet, l’ambassadeur a rencontré Mme Dragana Velkovska, de l’initiative civique « Ohrid SOS ». Ils ont évoqué la détérioration du lac d’Ohrid, en particulier du Studenchishte Marsh.

Préserver Studenchishte et orienter des fonds pour son développement durable est une priorité essentielle. La représentante d’Ohrid SOS a souligné le travail d’expertise que cette initiative civique a réalisé conjointement avec l’IUCN (Union internationale pour la conservation de la nature) et sur lequel l’UNESCO s’est appuyée pour établir ses recommandations aux autorités macédoniennes. L’ambassadeur a apporté son plein soutien aux buts de l’Ohrid SOS, ainsi qu’aux mesures locales et gouvernementales qui doivent être prises en faveur de la réelle protection de la région d’Ohrid. Il a assuré de la disponibilité des autorités françaises à coopérer à la préservation de la biodiversité en Macédoine du Nord. Des partenariats entre ONG, avec le soutien de l’Agence Française de Développement, sont envisagés.

JPEG

Dernière modification : 05/08/2020

Haut de page