Ouverture du salon francophone, samedi 19 mars 2016

La Francophonie : un défi dans la mondialisation
Chaque année, avec conviction et détermination, nous célébrons la Francophonie en Macédoine.
Je vous remercie d’être aussi nombreux à soutenir cet événement, qui donnera lieu cette année encore, à de nombreuses manifestations dans tout le pays.

Allocution de Mme l’ambassadrice Laurence Auer lors de l’ouverture du salon francophone, samedi 19 mars 2016
JPEG

Monsieur le Maire
Monsieur le directeur du centre culturel
Monsieur Yves Montenay, venu tout spécialement de France pour cette journée
Mesdames et messieurs les directeurs et professeurs
Mesdames et messieurs les représentants des entreprises
Chers élèves et cher public

Chaque année, avec conviction et détermination, nous célébrons la francophonie en Macédoine. Je vous remercie d’être aussi nombreux à soutenir cet événement, qui donnera lieu cette année encore, à de nombreuses manifestations dans tout le pays.
La Francophonie a une longue tradition en Macédoine, comme nous l’a montré le magnifique symposium organisé par l’Académie des Sciences et des Arts le 15 mars dernier. Sous l’impulsion de M Taki Fiti son président et de M Luan Starova, son vice-président, nous avons écouté avec émotion tous ces académiciens francophones de renom qui nous ont montré combien la coopération franco-macédonienne avait compté pour la Macédoine dans de nombreux domaines : littérature, médecine, philosophie, peinture… favorisant des échanges de haut-niveau entre intellectuels de nos deux pays.
Cette excellence dans nos relations est un trésor à préserver car comme le disait M Boutros-Ghali : la langue française « porte les plus beaux mots du monde : la solidarité, la tolérance, le respect de la personne humaine, l’attachement à la diversité des cultures ». Je vous rappelle que le français a un statut de langue internationale. Elle est la cinquième langue la plus parlée sur la planète mais la seule, avec l’anglais, à l’être sur les cinq continents. C’est une langue partagée par 274 millions de personnes dans le monde. Le nombre de Francophones approchera les 700 millions en 2050.
La Francophonie doit donc continuer à ouvrir largement ses portes à la jeunesse. La langue française n’est pas une langue du passé mais une langue de l’avenir. A cette époque de concurrence et de lutte d’influence culturelle et économique, notamment avec l’anglais et l’allemand, je peux vous assurer que le français garde son attrait et son image de marque et apporte une véritable plus-value professionnelle.
-  N’oublions pas que plus de 60000 élèves apprennent le français (de nombreux lycées de PRILEP, GEVGELIJA, KRIVA PALANKA, SKOPJE sont présents avec nous aujourd’hui)
-  Nous soutenons un excellent réseau de sections bilingues (avec un label de qualité décerné l’an dernier par le gouvernement français au lycée Orce Nikolov de Skopje)
-  50 macédoniens rejoignent chaque année les meilleures universités françaises
-  Nous disposons avec l’Ecole française internationale de Skopje d’une excellente opportunité d’éducation à la française.
-  Je remercie les Alliances françaises de Bitola et Tetovo pour leur engagement à nos côtés
-  et je salue la faculté de philologie et les Universités qui soutiennent la mobilité des étudiants vers l’espace francophone en maintenant un enseignement de la langue française dans leur filière (ECONOMIE, DROIT, TOURISME, SCIENCES…).
La francophonie doit donner des perspectives professionnelles. Je suis ravie d’inaugurer ces « rendez-vous professionnels, organisés par l’Institut français, qui permettront de s’intéresser au français dans le monde des affaires, dans le business, dans la mondialisation. Je souligne à cet égard la présence de M Yves Fontenay, qui dirige l’Institut Culture Economie et Géopolitique à Paris et a beaucoup travaillé sur la langue française dans la mondialisation, et qui ouvrira la table ronde de cet après-midi.
Le poids économique de l’espace francophone (16% du PIB mondial) est méconnu Les relations économiques avec les pays francophones sont plus développées qu’on ne le croit et sont en nette progression. Je remercie les ONZE entreprises présentes qui participent aujourd’hui au salon des opérateurs francophones (YVES ROCHER, PUBLICIS, FAME’s, PASTEL, OHRIDSKABANKA, FREYSSINET, PEUGEOT, RENAULT, AGS, APAVE ainsi que la société belge VOX TENEO ) et qui nous expliqueront quelles sont les nouvelles perspectives de réussite professionnelle. L’ambassade souhaite d’ailleurs, au travers du programme « talents d’avenir », développer les possibilités de stages professionnels francophones pour les étudiants. Ohridskabanka/société générale présente à ce salon, en est un magnifique exemple puisqu’elle propose un stage de 6 mois en France au siège de la société à Paris.
La francophonie est aussi un formidable lien culturel qui unit tous ceux qui ont la langue française en partage. Je suis ravie de savoir que quatre troupes de théâtre s’affronteront tout à l’heure pour remporter le prix des meilleurs sketchs sur le thème « un personnage, un métier ». Le gagnant sera récompensé par un voyage au festival de théâtre francophone de Sofia et tous les participants recevront des prix de TV5 monde, notre partenaire. Je vous invite à les soutenir et à nous rejoindre ce soir pour le concert de musique francophone animé par le groupe FESTIN, avec de nombreuses chansons françaises.
En conclusion, je vous remercie pour la confiance que vous témoignez à la langue française, qui est un véritable trait d’union entre nous et je formule le souhait que la francophonie soit porteuse d’espoir pour chacun et chacune d’entre vous.
BELLE JOURNEE DE LA FRANCOPHONIE A TOUS ET A TOUTES
JPEG

Dernière modification : 23/03/2016

Haut de page