La loi "anti-discrimination" à l’honneur [mk] [sq]

A l’occasion du premier vote de la loi dite « anti-discrimination », l’ambassadeur a réuni à la résidence de France le 11 avril plusieurs des parlementaires et des membres des associations de protection des droits de l’Homme ainsi que des représentants du Conseil de l’Europe et de l’OSCE

Il a souligné l’importance de l’adoption définitive de ce texte pour le progrès des normes européennes en Macédoine du Nord et la lutte contre toutes les formes de discrimination. La loi figure en bonne place sur l’agenda de l’Union Européenne comme critère de l’avancement de l’état de droit.

Dernière modification : 22/05/2019

Haut de page