Remise des certifications du Diplôme d’Etude de Langue Française (DELF) et du Diplôme Approfondi de Langue Française (DALF)

En 2014, 110 fonctionnaires macédoniens ont suivi des cours de français et vous êtes soixante-dix à avoir obtenu ce Diplôme d’Etude de Langue Française, qui est un diplôme internationalement reconnu

JPEG
Discours de son excellence Laurence AUER, Ambassadrice de France.

Monsieur le Secrétaire d’Etat, M. Jahija
Mesdames et Messieurs les Hauts Fonctionnaires d’Etat,
Mme la directrice de l’Académie des juges et des procureurs
Mesdames, Messieurs,

C’est un grand honneur pour moi de vous recevoir pour la cérémonie de remise des certifications en Langue Française qui est devenue un véritable rituel désormais puisqu’il s’agit de la troisième édition.
En 2014, 110 fonctionnaires macédoniens ont suivi des cours de français et vous êtes soixante-dix à avoir obtenu ce Diplôme d’Etude de Langue Française, qui est un diplôme internationalement reconnu. Je vous félicite très chaleureusement pour cette belle réussite. Ce diplôme vous sera très utile pour graver les échelons et accéder à de nouveaux postes de travail, comme le prévoit la récente loi macédonienne qui reconnait les compétences linguistiques dans les parcours professionnels des fonctionnaires.

Je voudrais, avant de remettre le diplôme à chacun d’entre vous, rappeler combien l’usage et la maîtrise de la langue française sont aujourd’hui des enjeux d’importance.
1. La République de Macédoine est membre de l’Organisation Internationale de la francophonie, à ce titre il est très important de pouvoir montrer les efforts qui sont accomplis, dans tous les domaines, pour diffuser l’usage de la langue française dans les institutions macédoniennes. Je sais qu’un nouveau projet devrait voir le jour en septembre prochain et je me réjouis qu’il puisse y avoir une continuité dans ce domaine.
2. La langue française bénéficie d’un statut de langue de travail et de langue officielle dans de nombreuses institutions européennes et internationales. Les capitales administratives de l’Union européenne - Bruxelles, Strasbourg et Luxembourg sont des villes francophones. La Macédoine a besoin de fonctionnaires parlant français pour s’ouvrir les portes du Conseil de l’Europe, de la cour européenne des droits de l’homme, de l’UNESCO. Une bonne maîtrise du français par ses hauts fonctionnaires et ses diplomates permettra à la Macédoine de renforcer sa visibilité et son influence au sein de ses grandes organisations internationales.
3. Cette ambassade appuie le gouvernement macédonien dans la mise en œuvre de ses réformes administratives et apporte une assistance technique dans de nombreux domaines de coopération. Des experts français viennent régulièrement en Macédoine pour animer des sessions de formation ou intervenir dans des séminaires à l’instar des 10 experts français du ministère français de l’environnement et du développement durable qui étaient présents à Skopje il y a deux semaines.
Je formule donc le vœu que ce dispositif d’appui à l’apprentissage du français permette d’intensifier cette collaboration administrative et nous permette de travailler ensemble à des projets concrets, utiles pour le pays.

J’ai donc le plaisir maintenant de procéder à la remise des diplômes aux fonctionnaires formés dans le cadre du plan annuel de formation de l’administration, soutenu par l’Organisation Internationale de la Francophonie ainsi que par l’ambassade de France. Tous les ministères et institutions sont concernés et impliqués dans ce dispositif : Ministère des affaires étrangères, Secrétariat des affaires européennes, Assemblée nationale, Ministère de la culture, de la justice, de l’économie, le Conseil judiciaire, le Cabinet du Premier ministre, etc. Ce plan de formation a connu un grand succès grâce à nos partenaires locaux, M. Le Secrétaire d’Etat, M. Jahija et Mme Dushica Boshkovska, coordinatrice nationale du projet OIF que je remercie très chaleureusement. Je remercie également tous les responsables et coordonnateurs de chaque ministère qui ont facilité la mise en œuvre de ce plan de formation.

Je tiens à souligner que les certifications que j’ai le plaisir de vous remettre aujourd’hui sont internationalement reconnues par les administrations publiques comme par le secteur privé car elles sont conformes au cadre européen commun pour les langues et sont valables à vie. Elles reconnaissent donc votre travail et valorisent vos compétences.

J’adresse également mes vifs remerciements aux enseignants de l’Institut français ici présents qui vous ont conduit vers la réussite.

Je vous réitère toutes mes félicitations, pour votre motivation, votre travail, votre assiduité et je ne puis que vous encourager à poursuivre vos études de la langue française. Vous avez valeur d’exemples pour toutes les jeunes générations.

Dernière modification : 24/03/2015

Haut de page