Thimonier : il me parait indispensable que les responsabilités soient clairement établies [mk] [sq]

L’ambassadeur a fait une déclaration à l’agence de presse nationale MIA sur les développements actuels relatifs aux arrestations des responsables des évènements du 27 avril dernier.

Comme témoin des évènements du 27 avril, il me parait indispensable que les responsabilités soient clairement établies pour les violences inacceptables qui ont été commises dans l’enceinte du Parlement et qui auraient pu causer mort d’homme parmi les élus de la nation.
Il n’en demeure pas moins que les procédures doivent rester dans le cadre de l’Etat de droit, en respectant les droits de la défense, la présomption d’innocence et les immunités sans lesquelles aucune démocratie ne peut fonctionner. C’est tout l’esprit des changements qui ont été annoncés par le nouveau gouvernement et nous sommes confiants qu’il saura tirer les leçons du passé et des comportements qui ont retardé la Macédoine sur le chemin de l’intégration européenne.
Il conviendra sans doute de hiérarchiser et qualifier précisément les différents niveaux de responsabilité individuelle. Certaines sont particulièrement lourdes de la part de ceux qui se sont livrés à des violences physiques ou les ont planifiées, et ceux qui ont forfait à leur devoir de protéger la représentation nationale.
Il serait paradoxal que ceux qui ont une part de responsabilité dans ces évènements utilisent la période actuelle pour se poser en victimes, alors qu’ils devraient bien plutôt procéder à leur examen de conscience.
Il convient d’autre part, de garder la tête froide et qu’une Justice sans revanchisme s’exerce, avec un sens de la proportionnalité.
On doit saluer le dialogue utile qui a été noué sous les auspices du président Ivanov entre les responsables politiques afin d’aboutir à un consensus autour de l’intérêt général. Celui-ci se définira en apurant les comptes du passé mais en regardant vers l’avenir. Le Parlement est désormais attendu comme un acteur essentiel pour l’adoption des mesures qui permettront d’assurer l’avenir européen de la Macédoine. Ceci ne pourra se faire que dans un esprit de respect mutuel et de réconciliation entre les forces politiques.

Dernière modification : 02/12/2017

Haut de page