Entretien avec Alain Le Roy, Ambassadeur de France [mk] [sq]

« Tous les amis de la Macédoine en Europe espèrent que l’accord sera confirmé par le référendum, ensuite dans les assemblées de Macédoine et de Grèce »

« En France, nous avons une expérience avec l’accord entre le général De Gaulle et le chancelier Adenauer. Cet accord n’était pas parfait, mais plein de compromis. Le général De Gaulle a été vivement critiqué. Cependant, l’accord a été adopté et aujourd’hui, tout le monde reconnaît qu’il est essentiel pour les relations entre la France et l’Allemagne, mais aussi pour la construction européenne. L’accord entre la Macédoine et la Grèce n’est pas parfait. Mais, l’avis est unanime en Europe que dans un avenir proche, un meilleur accord ne pourra pas être conclu. Et tous ceux qui feraient que l’accord échoue prendraient une responsabilité historique, car il est important non seulement pour les relations avec la Grèce, mais aussi avec l’OTAN et l’UE. », précise l’Ambassadeur de France S.E. Monsieur Alain Le Roy dans son entretien accordé à la télévision Telma.

Retrouvez ici l’intégralité de cet entretien :

Dernière modification : 08/10/2018

Haut de page