Vote du Parlement le 19 octobre 2018 [mk] [sq]

La France note avec satisfaction le vote le 19 octobre dernier par le Parlement de l’Ancienne République yougoslave de Macédoine, à la majorité des deux tiers requise, de l’ouverture de la phase d’examen des amendements constitutionnels destinés à mettre en œuvre l’accord de Prespa, conclu le 17 juin dernier entre Athènes et Skopje.

La France forme le vœu que les discussions au Parlement aboutissent à la révision de la Constitution. Comme l’a rappelé le Président de la République, l’accord de Prespa est bon pour le pays, pour la région et pour l’Europe.

JPEG

Dernière modification : 23/10/2018

Haut de page