Femmes en action sur tous les terrains, y compris à Skopje [mk] [sq]

Le 8 mars, un an après le lancement de la stratégie de la France pour l’égalité entre les femmes et les hommes 2018-2020, le ministère de l’Europe et des affaires étrangères renouvelle son engagement en faveur d’une diplomatie féministe.

La lutte contre les inégalités entre les femmes et les hommes est en effet au cœur des travaux engagés par la France dans le cadre de sa Présidence du G7. Elle le sera dans l’ensemble de son action multilatérale.

Le 8 mars, un an après le lancement de la stratégie de la France pour l’égalité entre les femmes et les hommes 2018-2020, le ministère de l’Europe et des affaires étrangères renouvelle son engagement en faveur d’une diplomatie féministe.

La Banque Mondiale classe en 2019 la France dans les six pays du monde (avec la Belgique, la Lettonie, le Luxembourg, le Danemark et la Suède) et tous membres de l’UE, où l’égalité juridique est totalement réalisée au travail. Il reste toutefois encore beaucoup à faire pour une égalité réelle pour les fonctions et les salaires.

Plusieurs temps forts marqueront cette journée, dont une exposition qui retrace les avancées en matière de parité au sein du ministère de l’Europe et des Affaires étrangères et le chemin restant à parcourir.

Elle présente ainsi les portraits de celles qui ont été les premières à occuper les fonctions d’ambassadrice et de directrice, mais également une mosaïque de femmes en action sur tous les terrains, y compris à Skopje, spécialement à l’honneur pour cette exposition.

Découvrir l’exposition >> bit.ly/2H9elbz

Dernière modification : 10/03/2019

Haut de page